camping naturiste espagne

espagne

EL FONOLL  2015

El Fonoll est un camping naturiste à 150 km de la frontière française, dans une zone rurale, au milieu d'immenses forêts, avec personne à 5 km à la ronde.
Le propriétaire à racheter un vieux village, et l'a entièrement rénové. Il dispose de beaucoup de choses originales, salle de conférence, salle à manger, salle "piste de danse", entre autre. Beaucoup d'équipements sont démesurés, 12 barbecues (bizarre pour le choix végétarien affiché), et 28 tables et bancs de 10 places (sans se serrer), soit 280 places.
Il affiche un choix écologiste très affirmé, mais, hélas, avec les solutions mises en avant dans les années 70-80-90, c'est à dire très peu opérationnelles. Les douches chaudes, 2 seulement, sont soit froides (tant qu'il n'y a pas de soleil), soit brûlantes. Et l'une des deux n'a pas assez de pression d'eau pour fonctionner. L'électricité est obtenue grâce à 3 éoliennes et des panneaux photovoltaïques, mais on tombe dans l'obscurité très tôt le soir, même avec la présence de seulement une dizaine de vacanciers.

El Fonoll est donc un musée vivant des techniques durables, mais selon les principes de base, qu'on n'accepterait même pas dans une résidence secondaire. La douche chaude ne fonctionnant pas par manque de pression d'eau, à côté des 280 places pour les repas!!!

L'investissement en temps et en argent a été colossal depuis 20 ans, et pourtant, pour être tout à fait clair, j'étais le seul vacancier dans la nuit du 23 juillet 2015, comme celles des dimanche 26 et lundi 27 juillet 2015. Je pensais y rester 2 semaines, j'en suis parti après 5 nuitées. En dehors de l'infrastructure, remarquable, rien n'existe de ce qui est annoncé sur le site Internet ou dans la brochure remise à l'arrivée; aucune animation, aucun service, aucune prestation. C'est le vide absolu.




EL PORTUS

L'Andalousie, évidemment, c’est très loin. J’y suis retourné en 1992, quand il y avait l’exposition universelle à Séville.

Cette région mérite cependant un séjour pour  visiter les villes de Grenade, Séville et Cordoue ; que j'avais déjà découvert lors d'un séjour touristique précédent. Sur le chemin des écoliers, beaucoup à voir également, Tolède… Pour une famille naturiste, ce camping naturiste peut représenter une excellente destination finale au cours d'un périple touristique de toute l'Espagne.

J’y ai rencontré une famille alsacienne, qui y venait chaque année depuis l’ouverture. Ils m’ont raconté l’histoire d’El Portus, créé par la Soc Nat, après la disparition de Franco, avec l’objectif de développer le naturisme dans ce pays. Depuis, beaucoup d’autres propriétaires.

C’est un camping naturiste très agréable. Il y fait cependant très très chaud en juillet, surtout de 13 heures à 17 heures. Je ne savais plus où me mettre, ma tente était pourtant partiellement à l’ombre, et je l’arrosais tous les quart d’heure. En revanche, avec cette chaleur, la  température de l’eau de mer est idéale  pour moi; quel régal !


IBIZA


Depuis que j’ai vu à la télévision comment des boîtes discos démesurées étaient réalisées en ce moment. Je pense que cette île n’est plus l’île gentillette que j’ai connue ; et où il y avait quelques plages naturistes. On voyait cependant l’évolution, c’était déjà limite pour un naturiste.


FORMENTERA


Pas loin d’Ibiza, c’était une île où la nudité était officiellement autorisée. Il y avait déjà une invasion textile, et seules les plages les plus reculées étaient fréquentées par les naturistes.

☺ ☺ ☺ ☺

Je suis allé sur trois autres campings naturistes, qui n’en valaient pas tous la peine. Un, au sud de Barcelone, avec aspersion d’insecticide à grande échelle contre les moustiques tous les deux jours. De plus, on avait l’impression de se baigner dans l’eau du port de Barcelone. Le seul intérêt était la proximité de Barcelone, ville très intéressante à visiter.

Un autre en Andalousie, petit, qui n’était qu’une zone naturiste sur un camping textile. Une très belle plage, mais une eau trouble ; je me suis fait piqué deux fois dans la même journée, par une méduse je pense. A côté, des hôtels naturistes…

Et tout au nord de l’Espagne, au bout du monde, un camping naturiste qui avait des problèmes d’approvisionnement en eau qui, je crois, ont été résolu plus tard. C'est un camping confortable, sympathique et surtout très très calme; "perdu" au bout d'une petite route d'une dizaine de kilomètres.



Bien sûr, aujourd’hui, il y a beaucoup d’autres campings naturistes en Espagne.
 
 

 
 


Si vous souhaitez m'écrire :
nudiworld@paris.fr

Il faut mettre aliceadsl à la place de paris   


  

 

 

   

   

   







barcelone

escurial

avila

segovie

centre espagne

cordoue

grenade

séville

monda

sierra nevada

ibiza

formentera

 

En Espagne, ce ne sont pas les naturistes qui sont mis à mort.
Ce sont les taureaux...et de nombreux autres animaux.
Espagne

Espagne
 Cliquez sur l'image

Espagne


naturisme espagne