Office du tourisme de Hongrie
140 av Victor Hugo
75116 Paris France
Tel : 01 53 70 67 17
   
Metro : Victor Hugo
Ouvert du L au V de 9h à 12h

(1er étage, Esc A)

http://www.hongrietourisme.com/
hongrie
Météo
complète


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
N'allez pas en Hongrie sans avoir consulté les alertes des ministères !!!
Suisse 
France 
Canada 
Belgique
Une très très grosse déception, ce samedi 27 juillet 2013,
dans les vestiaires de l'établissement thermal de Héviz,
à fréquentation internationale !!!     Inimaginable !!!

En sortant, j'arrive à mon casier et constate qu'il est ouvert.
Je vois immédiatement que mon blouson sans manches n'est plus là.
Il contenait 700 euros et tous mes papiers et documents, et bien plus.

Plus de téléphone ni de clés de voiture, non plus.
La police était déjà là. 7 casiers ont été forcés, dont le mien.


Le mercredi 31 juillet, j'y suis retourné, ainsi que des jours suivants.
Aucune surveillance particulière nouvelle !!!

Pensez-en ce que vous voulez, mais, surtout, ne laissez rien dans les casiers des vestiaires.
Et si vous ne pouvez pas faire autrement que d'utiliser les casiers, à mon avis,
abstenez vous de fréquenter les stations thermales.


10 euros pour patauger dans un lac naturel, et les vestiaires ne sont même pas sécurisés!!!

LES AUTRES DEBOIRES !!!

L'année dernière (2012), un couple Hollandais a perdu 1000 euros, un téléphone, un appareil photo, un ordinateur,
dans le cambriolage de sa caravane, fait en plein jour.

Outre ma mésaventure ci-dessus, c'est un estivant Anglais qui a été violemment agressé, ce même samedi 27 juillet 2013.
Par cette chaleur caniculaire, il s'était arrêté pour boire un verre dans le bar du petit village de Nesmesbük.
En sortant, il a été assommé et frappé au bas ventre.
C'est une femme qui l'a trouvé inanimé, dans le fossé du bord de la route, et qui a appellé la police.
La police l'a ramené au camping à 2 heures du matin,
avec un gros bleu sur la nuque,
après un séjour de quelques heures à l'hôpital.

Le samedi 3 août, c'est l'animateur de la fiesta du soir,
qui n'a pas retrouvé sa voiture devant chez lui, le matin même.
Il n'a donc pas pu apporter sono, dîner et boissons. Donc, pas de fiesta.


La propriétaire du camping, elle même,
a vu son sac arraché sur le parking du supermarché TESCO, au printemps dernier.


Cela fait beaucoup de victimes, connues de moi, en très peu de temps.
Avec la crise économique, la Hongrie est-elle devenue un coupe gorge pour les touristes ???

budapest


Après une longue période "d'oubli" (27 ans), et l'âge aidant, je suis de nouveau retourné en Hongrie, où j'ai de la famille, côté maternel, de 2001 à 2013.

J’en ai profité pour découvrir les campings naturistes de la Hongrie qui sont, malheureusement, peu nombreux…


La Hongrie est un « petit » pays, 1/5ème de la France environ, avec 10 millions d’habitants, très prisé par les touristes des pays voisins, avant l’éclatement du monde communiste.
Aujourd’hui, avec l’enrichissement d’une partie de la population et les nouvelles possibilités de franchissement des frontières, les ressortissants de ces pays vont plutôt en Croatie. C’est le cas pour 500 000 Hongrois chaque année; de sorte que les infrastructures touristiques de la Hongrie sont devenus peu fréquentées, parfois même fermées.
Il y a donc largement de la place partout.

La saison estivale est chaude, elle correspond au climat continental; c'est à dire un minimum de pluies, mais avec des orages régulièrement, tout de même.

La Hongrie est aussi un pays très intéressant à visiter pour ces richesses naturelles et historiques. Je pense tout particulièrement aux familles avec des adolescents. C’est l’occasion de combiner repos parental et ouvertures d’esprits et d’espaces.

La Hongrie est maintenant dans l’espace Schengen, il n'y a donc plus de douaniers aux frontières avec l'Autriche.
La carte européenne de la sécu y est valable.


On dit souvent que l’Orient commence en Hongrie…
C’est beaucoup mieux que ça.
La Hongrie est un pays convivial, les contacts humains sont chaleureux. Des couleurs partout ; les paprikas, surtout, sur les étals, montrent une palette multicolore.
C'est même une terre bénie des dieux. De l'eau à volonté, pour l'agriculture, par exemple. Les stations thermales sont conçues pour y être fréquentées en famille. On y trouve aussi de nombreux bassins, piscines, à différentes températures, pour tous les âges. Nombreux équipements également, tobbogans, tourniquets d'eau, vagues...et même "kamikazes". Elles ne sont, hélas, pas naturistes.

Taux de change moyen en 2013:
280 forints pour 1 Euro.

En ce qui concerne les cartes postales, c'est comme la Croatie, il faut attendre des semaines pour qu'elles arrivent. Je vous conseille donc de les écrire et de les envoyer le jour de votre retour... en France même. Vos amis les recevront avant qu'ils ne sachent que vous êtes rentrés !!!


budapest

budapest
budapest
budapest
budapest
budapest

budapest

budapest
budapest
budapest
~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
 R O U T E

Partant de Paris par la nationale 4, puis l’autoroute de la frontière allemande à Budapest. Je mets de 17 à 19 heures pour ce trajet, d’une traite, sans forcer ; avec donc un seul conducteur, et une Clio de 1,2 L.
La première fois, je ne l’ai pas voulu au départ, et puis cela va très vite. (Quand il pleut, on rechigne à monter la tente, on continue, et ça passe.)
Evitez cependant cette éventualité si vous êtes seul(e) à conduire, surtout si vous prenez la route le premier jour de vos congés (1560 KM). Mais, si vous optez malgré tout pour cette solution, rappelez vous qu’en partant de chez vous à 9 heures du matin, vous arriverez à 4 heures du matin, le lendemain, devant un camping, en Hongrie. Prenez donc tout votre temps.

église bois hongrie
~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
  Naturist  FKK  Balatonberény
8649 BALATONBERENY,
Balatoni utca 12
Tél. fax : 85/377-715
Internet:
Coordonnées GPS:

Si vous passez par Graz en Autriche ("frontière" à Ràbafüzes), plutôt que par Wien, ou si vous venez de Croatie, vous arriverez directement au lac Balaton (80 Km de long sur 10-15 de large), et à l’Ouest du lac (S.W.), tout de suite un premier terrain « Naturist FKK Balatonberény » (1410 Km de Paris ou 1250Km de Chambéry).

 
Il faut prendre la route entre la voie ferrée (une seule voie) et le lac et, en arrivant sur Balatonberény (juste avant la gare), des panneaux bleus de petite taille « camping FKK », indiquent la route perpendiculaire sur la gauche, que vous emprunterez sur 50 mètres, puis sur la droite.
 
De taille moyenne (150 à 200 emplacements), il est au bord du lac. Vous pourrez vous y reposer quelques jours, et prendre contact tranquillement avec la Hongrie. Accueil toujours ouvert, car il y a un gardien jour et nuit pour la barrière.

Il y a largement de la place dans le camping en juillet, et beaucoup plus en août. Le camping se vide après le week end qui suit la fête Nationale, le 20 août. Il reste cependant une vingtaine d'installations vers le 28-29.

Circulation interdite de 12 h à 14 h (siesta) à l’intérieur du terrain, les voitures peuvent cependant aller jusqu’à la chaîne intérieure. Mais de toute façon il n’y aucun risque, le gardien voit l’intérieur et l’extérieur, et l’environnement n’est composé que de résidences secondaires (souvent en location pour un séjour touristique, avec entrée à la journée au camping FKK).

Il est très propre. Les sanitaires ont été entièrement refaits pour la saison 2010. L'ombrage est variable et s'accroit avec de nouvelles plantations d'arbres. Il dispose de parcelles, plutôt utilisées par les caravaniers et camping-caristes. Il y a trois "espaces libres", pour les tentes surtout, qui me semble être les plus sympathiques. N’hésitez donc pas à vous y installer au plus près du lac, que vous ne verrez pas à cause des roseaux (!).
C'est aussi nettement moins coûteux. Je ne vois donc pas l'intérêt de choisir une parcelle, surtout avec l'évolution des prix, que je trouve prohibitif, rapporté au SMIG hongrois
à 73 500 forints/mois.
 
Il y a une autre partie, assez vaste, en pelouse, où l’on trouve surtout des Hongrois, qui viennent à la journée. Le 20 août, ils étaient encore très nombreux. Beaucoup louent une maison à proximité. D'autres viennent en voiture et se garent sur un parking ombragé limitrophe au camping. On trouve quelques aménagements autour de cette pelouse, mais peu, pour diverses activités, pour les enfants comme pour les adultes. Il n'y a pas de piscine, ce qui est bien dommage car l'eau du Lac peut ne pas être très chaude, même en plein été, après un orage, qui peut aussi être violent.

Il y a divers services, une mini-épicerie, un restaurant-sandwicherie, une buvette.

Vous trouverez aussi deux cuisines avec deux grands réchauds gratuits, mais pas d'ustensiles.

L’activité principale est la baignade dans une eau qui peut même être « tiède » selon les années et selon la hauteur d’eau du lac. Moi, si je m’y baigne, c’est que l’eau est bonne (on peut même avoir, assez souvent, le sentiment d’être dans une baignoire).
A 10 mètres du bord, 30 cm à 70cm d’eau selon les années, à 100 mètres, 1 mètre à 1m 50 ; c’est pour cela sans doute que l’eau est bonne (24°C  à 27°C).
Des pédalos et des « canoés » en location.
Terrain assez reposant (on le ressent très bien au bout de 3 jours, même après 2 semaines de séjour en Croatie), le lac y est peut être pour quelque chose. Certains soirs on entend malheureusement de plus en plus un fond de musique d'une boîte disco de l'autre côté du lac (la surface d’un lac porte les sons assez loin).
Il est à noter que les bateaux à moteur sont interdits sur le lac Balaton. Des trains passent aussi, mais il n’y a qu’une seule voie.
Ils sont peu gênants. En revanche, de plus en plus de campeurs mettent une radio en sourdine; c'est très pénible.
Un autre inconvénient de taille, certaines années, les moustiques arrivent avec la tombée de la nuit.


10% de remise avec la carte FFN-INF pour le camping (on doit donc pouvoir y accéder sans licence comme en France), +8% si vous payez en espèces ou avec une carte bancaire.
Mais attention, ils oublient facilement les remises; en 2007 on a oublié le tarif basse saison, en 2008, lors du premier séjour, on a oublié les 10% de la carte INF.
A l'arrivée, prenez un tarif, et vérifiez bien avant de payer. De plus, avec tous les suppléments, c'est devenu un peu une pompe à fric...(Wifi notamment, accès pour 1800 forints par jour !!!...). En couple, avec une parcelle et l'électricité, c'est plutôt une trentaine d'euros.

Pour une personne, j’ai ainsi payé 9,62 Euros par nuitée en 2003, 11,05 Euros en 2004, 10,30 Euros en 2006, ce n’est pas le camping qui a baissé ses tarifs, c’est la monnaie hongroise qui s’est un peu dépréciée.
9,70 Euros en 2010, réductions comprises, malgré la baisse de l'Euro.

Pour les tarifs 2012, cliquez ici.

Le 14 septembre 2008, un naturiste Français m'écrit.

juste un petit mot pour te remercier des conseils prodigues sur ton site naturistravel...
nous sommes ma femme et moi alles en Hongrie cet ete et nous avons ete contents de profiter de tes conseils sur les choix des camps naturistes.
Nous sommes alles a balatonbereny, ou nous ne sommes restes qu'une nuit a cause des moustiques et aussi des tarifs carrement prohibitifs (deux adultes, une toute petite caravane avec electricite, 1 chien... 6784 ft la nuit...)
nous avons de loin prefere Angela farm, ou l'accueil etait plus personnalise, ou il y avait moins de moustiques et ou les prix etaient au moins 1/3 moins chers... (dans les 4500 ft la nuit)
nous avons egalement passe un agreable moment au camping naturiste de szeged au bord du petit lac... dommage qu'avec la surpopulation des vacances ils n'aient pas fait davantage de sanitaires sur la partie du fond ou nous etions, car il faut avouer que c'etait un peu juste de ce cote la... surtout que les prix sont quand meme quasi comparables a ceux des campings en france desormais (dans les 5000 ft la nuit) ?
bref, merci a toi pour ces infos...
amities naturistes,

6784 Ft = 29,75 euros. 4500 Ft = 19,75 euros. 5000 Ft = 21,92 euros.

MASSAGES

Je les ai découvert en 2008.

3 solutions:
- Au camping. Full massage de 30 minutes pour 2700 forints. Voir les horaires au salon "massage" (14h-17h en 2010).

- En ville, près du lac:  HEIL MASSAGE. Environ 300 mètres, sur la gauche, après les restaurants de la plage privée. "Relax massage" de 40 minutes pour 3500 forints. Full massage de 30 minutes pour 2700 forints.
9h 12h30-14h 19h.

C'est celle-ci que je vous recommande.
- En ville, vers la campagne, et à côté du restaurant Janos Pince, Massage du dos de 60 minutes pour 3500 forints. Néanmoins, en 2009 et en 2010, j'ai trouvé porte close. La masseuse officie aussi ailleurs, ses prestations à domicile sont donc devenus aléatoires, à mon avis.

Balatonberény FKK
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
Naturist FKK Balatonberény
A l’entrée du terrain (50 mètres), le restaurant "Margaréta" propose à peu près l'équivalent du restaurant intérieur, parfois des menus avec une soupe maison et un plat principal garni (1200 forints) et même avec une salade aux crudités diverses et laitue; boisson en supplément(la bière de 50 cl est à 390 forints, et le café à 150).
Je conseille vivement d’en profiter au moins une fois. Les menus sont très bons, servis à midi, parfois le soir. Ils sont sûrement faits avec des produits frais, et sont adaptés, bien évidemment, aux palais occidentaux.
Donc, même si vous ne comprenez ni le hongrois ni l’allemand ni l’anglais,
prenez un menu les yeux fermés, vous ne serez pas déçu (c’est vrai pour tous les restaurants, au moins dans les lieux touristiques).
Il propose certains soirs une 
animation musicale Tzigane; ne la ratez pas

* A 7 minutes à pied de l’entrée du terrain, deux supermarchés de petite taille ( change également à côté, ainsi qu'à l'entrée de la plage privée).
Mais impossible de trouver une petite cartouche de camping gaz. Faites le plein en France.

* Un peu plus loin (200 mètres ou 9 minutes à pied de l’entrée du camping), une demie douzaine de restaurants côte à côte qui ont deux ouvertures, une sur la plage privée textile et une sur la route. Ils sont encore moins cher, menus dès 590 (soupe +spaghetti bolognaise (très bonne d'après une française d'origine sicilienne). Coupe glacée (3boules + chantilly + morceaux de fruits) 690 forints. Bière-pression de 50cl, 300 à 450 forints . Une bonne idée pour sortir le soir, puisque vous serez obligé de vous habiller à cause des moustiques... A noter qu’en plus du sel et du poivre, vous trouverez souvent aussi du Paprika en poudre, fort ou doux.

* Deux excellentes adresses: LAMANTINE (Très grosses pizzas, dont une pizza à la hongroise (Magyaros) pour 690 forints "seulement", bière pression = Korso sör = 300 forints), et PAPRIKA (Prix très étudiés, à peine plus élevés que le précédent, avec un service plus personnalisé). Les autres sont très convenables également.


* A 10 minutes du camping, en prenant la route perpendiculaire, celle entre les deux supermarkets, les restaurants, « Corona », avant d'arriver à l'église, Janos Pince, un peu plus loin, à gauche. Après l'église, un autre, et, en face, une délicieuse patisserie-glace, à des prix doux.

Comptez une douzaine d'euros pour un repas complet, boissons comprises. Et même moins à mes bonnes adresses...
A noter que la carafe d'eau est inconnue en Hongrie.




Comme balade, n’oubliez pas de remonter la
rue principale, celle qui est entre les deux « supermarkets », pour découvrir un village hongrois très typique et très bien entretenu.












Vous arriverez même à un musée, qui n’est qu’une maison hongroise traditionnelle rénovée et meublée : «
 Mülthàz Museum », ouverte du lundi au samedi entre 16h30 et 19h30. Mült, signifie « du passé », et hàz, maison


A côté du bureau de change, un petit marché couvert, original, rarement utilisé.


A 5 Km, Balatonkeresztur-Balatonmariàfürdö, plus touristique, d'autres restos, boutiques de souvenirs, etc.
On y trouve un accès WIFI gratuit grâce à un resto central.


balaton pêcheurs
Naturist FKK Balatonberény

Naturist FKK Balatonberény
balaton matin

A une trentaine de kilomètres, la station thermale de Héviz.
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
lac de héviz
station thermale de Héviz
La ville de Héviz possède le plus grand lac thermal naturel d'Europe (4,7 hectares).
C'est aussi le deuxième du monde, après celui de Nouvelle Zélande.
Le lac de Héviz est alimenté par une source à 40°C, au débit de 410 litres/seconde;
la totalité de son eau est ainsi théoriquement entièrement renouvelé toutes les 48 heures.
La température du lac atteint 31°C à 32°C en été, 24°C en hiver, selon aussi l'ensoleillement.
Un bassin "intérieur" est toujours chaud, été comme hiver. En dehors de juillet et août,
il vaut mieux y aller en fin d'après midi, quand le soleil a réchauffé un peu l'eau.

On y vient du monde entier, toute l'année pour soigner les rhumatismes, le stress,
elle est même qualifiée de "source de la vie".
Pour le plaisir, on notera aussi que le lac de Héviz est parsemé de nombreux nénuphars.
Héviz lac thermal
Héviz, lac et nénuphars
La station thermale de héviz vient d'être entièrement refaite à neuf.
A l'arrivée, vous recevez un bracelet électronique;
qui vous indique le numéro de votre casier et qu'il ouvre et ferme aussi à volonté.
Appliqué sur un terminal, il vous indique même le temps qu'il vous reste.
4 heures pour 10 euros tout rond. Ajoutez 2 euros pour le parking pendant cette période.
Celui qui est en face de l'entrée secondaire, au niveau du camping de Héviz,
est aussi facile à trouver, plus ou moins ombragé et plus ou moins gardé.


Il est indiqué de faire trempette pendant 20 à 30 minutes,
puis de se reposer environ 30 minutes, après chacun des 3 bains conseillés.
Avec l'arrivée et le départ, cela fait environ 4 heures...
Il est recommandé de nager modérément;
p
uis de s'accrocher à des planches, disséminées sur tout le lac de Héviz.
Cet été, en 2013, J'ai pris un abonnement de 20 heures pour 14 000 forints (un peu moins de 50 euros),
ce qui m'a permis 8 entrées de 2 h 30 chacune, bien suffisant quand on y va souvent.
entrée angela farm
parking  angela farm

A 5 kilomètres... le camping naturiste "Angela farm".

C'est Angela qui l'a ouvert en 1996. C'est donc l'oeuvre d'une femme seule; son mari a une autre activité, il est médecin à Budapest.

Pour vous accueillir, Angela parle aussi l'Allemand, l'Anglais, le Russe et l'Arabe.

Pour y accéder, il faut aller à Héviz, puis vers Nemesbük.
En arrivant un peu à l'intérieur de Nemesbük, un assez grand panneau "Angela Farm camping" où il faut tout de suite tourner à droite, le camping est à 200 mètres.


Photos = Entrée, parking et accueil
accueil angela farm
emplacement 1 angela farm
emplacement 7 angela farm
emplacement 5 angela farm
emplacement 6 angela farm

  ANGELA  FARM  CAMPING

H - 8371 NEMESBUK, Lohegyi ut.63.

Tél.     +36 83 341 035
Mobil: +36 20 9818 157
Fax:    +36 83 540 188
Email: Fraudodi@t-online.hu

C'est une structure de 1,6 hectares, avec environ 25 emplacements, répartis sur de grandes terrasses,
pouvant accueillir chacune plusieurs installations.

Il y a aussi 3 appartements, 3 bungalows, 1 chambre-bungalow; qui sont bien plus demandés que les emplacements de camping.
sanitaires angela farm
bungalow angela farm


On y trouve tout,
parmi un espace planté d'arbustes et d'arbres.
Des fleurs aussi à foison, en pleine terre et en pot.


Plutôt qu'"Angela farm", je l'aurais appelé "Angela Garden".

Photo du haut = les sanitaires


Photo de gauche = un bungalow... et son environnement surtout.

Une très originale bâtisse accueille un petit bar (aux tarifs assez doux), une terrasse très fleurie, une salle informatique, un salon avc canapé, deux grandes salles d'eau-WC (idéales pour la bassee saison); avec la table des massages dans l'une, le sauna, dans l'autre.

Un ordinateur est disponible dans la salle informatique,
pour 20 centimes d'euro les 10 minutes.
Connexion wifi pour 4 euros (1000 forints plus précisément), pour tout le séjour.


Calme, silence (hyper silencieux!), sérénité pour les campeurs de l'Est et de L'Ouest réunis
On peut commander du pain la veille au soir, pour le petit , livré à 8 heures. Ou prendre un petit déjeuner à partir dedéjeuner 8h, sur la terrasse, pour 6 euros, en prévenant la veille au soir. Il est très copieux (à la hongroise).

On peut aussi y manger à toute heure, en faisant appel à une "Pizza service", prix standards et livraison très rapide (environ 20 minutes). Idéal quand on arrive le soir ou qu'on à la flemme. Il faudra cependant rajouter 90 forints par boîte, une pour chaque plat, et 100 forints pour la livraison.
(exemple: salade mixte + pizza à la hongroise (la plus chère) = 520 + 1290 + (2x90) + 100 = 2090 soit 8 euros. Les plats sont copieux, c'est donc très raisonnable. Pour les boissons, Angela a ce qu'il faut.
informatique wifi angela farm
salon angela farm

Bien que très peu nombreux, c'est sûrement pour les campeurs
que ce CAMPING est le plus intéressant.

Tout se trouve sur de courtes distances,
ce qui donne le sentiment d'être dans sa résidence secondaire.
On ne passe plus que la nuit sous sa tente.


Il est à noter, que dès la tombée de la nuit, des chauve-souris virevoltent inlassablement au dessus du camping.

Après un long périple, les français de passage étaient surpris de ne pas être importunés par des moustiques, comme sur les autres terrains, pas forcément en Hongrie, où ils ont fait une halte. Voilà l'explication. (sur les autres terrains en Hongrie, il y a aussi plus ou moins de moustiques).

N'hésitez pas à laisser vos restes près de votre tente. Des hérissons viendront tout nettoyer durant la nuit. Et ils en ont besoin, car, quand il fait très chaud, leurs nourritures deviennent plus rares.


Massages d'excellente prestation.
5750 forints pour 55 minutes (environ 20 euros).
Incontournable en Hongrie !


Pour l'efficacité, il est conseillé de faire au moins trois séances.
C'est l'équivalent de journées de vacances.
Je vous conseille donc au minimum 3 séances de 55 minutes.

massage angela farm

sauna 2 angela farm


Photos à droite, petit déjeuner (reggeli),
6 euros pour la formule hongroise.

Mais avec le marché de Héviz,
on peut encore grandement améliorer tous les repas.
Beaucoup de petits producteurs viennent vendre
leurs productions directement.
La présentation et les produits ne payent pas de mine,
mais ce sont, (enfin !) de vrais fruits, de vrais légumes,
de vrais fromages, de vrais oeufs...

Il se tient les mardi et samedi de 8 h à 13 h,
le jeudi de 14 h à 20 h,
près du grand parking, dans le bas de Héviz.
petit déjeuner angela farm






Pour les amateurs de grill, photo à droite, un barbecue, que tout le monde peut mettre en oeuvre quand il le souhaite, bois à côté. Malheureusement il n'y a aucun matériel pour faire un grill classique; il vous faudra donc apporter le votre.
barbecue angela farm
Une piscine où l'eau atteint 24-25°C seulement, durant les chaudes journées d'été ; donc insuffisant pour moi. Autour, un solarium avec quelques transats, pas tous en bon état, c'est dommage, ce serait pourtant un gros atout; de l'ombrage par endroit, très agréable durant les heures les plus chaudes.





La chambre-bungalow en location est à ce niveau.
piscine angela farm
relax angela farm
chambre angela farm
10% deremise avec la carte FFN-INF pour le camping.
                      Pour les tarifs, voir le site du camping ----->
Pour le site officiel,
  cliquez sur le lien suivant  "Angela Farm camping
".
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Pour aller sur Budapest, passez par la rive nord, qui est la plus belle. Sur la rive sud, ce n’est qu’une succession de campings, hôtels, plages privées et …résidences secondaires, car d’un accès plus facile pour les habitants de Budapest.

(Il y a néanmoins une route circulaire qui suit les îlots résidentiels, et qui est aussi la route cyclable du tour du lac. C’est charmant, et l’on tombe souvent sur des paillotes commerciales diverses aux prix presque hongrois).


Sur la rive nord, vous y circulerez mieux et vous apercevrez le lac de temps en temps (Il y a tout de même pas mal d’aménagements aussi).

Peu de parking pour faire une pose contemplation. Le tourisme y était plutôt un tourisme de villégiature dans l’ancien régime, et les hongrois avaient peu de voitures, c’est resté.

Vous verrez néanmoins le lac en faisant le tour de la presqu’île de
Tihany, qui est très… touristique…avec parkings payants.

 En prenant l’autoroute pour Budapest, qui vient d’être portée à 3 voies dans le sens des retours, (vous n’y serez donc pas seul les dimanches soirs…), n’oubliez pas de prendre la « matrica vignette » dans la première station service rencontrée, ou avant si vous y pensez. C'est le péage, avec le même système qu'en Autriche. Forfaits de 4, 10, 30 jours etc...
lac balaton

lac balaton
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
OAZIS
DÉLEGYHAZA, V.to  Tél. fax : 24/212.075
Internet : http://www.naturizmus.info.hu
 
En arrivant sur Budapest, vous récupérerez l’autoroute périphérique vers l’Est (sur la droite), si vous voulez aller au camping OAZIS, à Déleghàza, à 45 Km de la capitale, et qui ressemble comme un frère jumeau à Héliomonde. (500 caravanes et chalets à l’année).
 
Il est donc grand et au bord d’un lac, lui aussi bien chaud. Il n’y a que très peu d’ombrage sur la partie camping ; les sanitaires sont nettement moins bien entretenus, et plus rustiques. Il m’apparaît ainsi très coûteux pour les prestations offertes.
Son seul intérêt pécunier réside donc dans son restaurant, excellent voire remarquable, plats uniques très variés et très copieux pour 2 à 4 euros, et des fabuleux desserts. Comme quoi, dès que l’on quitte les lieux touristiques des occidentaux, certains prix s’effondrent. La serveuse attend un pourboire d’environ 10%, surtout si elle a passé pas mal de temps pour vous aider à choisir ; ce qui n’est pas la norme en Hongrie, mais une petite pièce est toujours bien vu de la part des touristes occidentaux, comme partout.
Vous y ferez la même chose que les touristes Hollandais ; un jour sur deux, vous irez visiter la capitale, comme ils le font aussi à Héliomonde, d’ailleurs. Il y a aussi quelques allemands et quelques autrichiens ; il y a très très largement de la place.
 
Sur la route principale, il y a une autre solution. Un assez grand panneau indique, « à 3 Km, RUKKEL TO », avec un camping textile, au bord d’un lac aussi. C’est moins loin et moins cher. Et si c’est pour être à Budapest l’essentiel du temps… (Il y a aussi bien sûr beaucoup d’autres terrains près de Budapest. A l’entrée de certains, on peut même y trouver un arrêt de Bus pour le centre ville).
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
  Camping  FKK  "Natours" Sziki

SZEGED, Vereshomok dulo 1.
Tél. fax : 62/422-688, 422-388

Internet : http://www.natours.hu

A 210 Km au sud de Budapest, près de la ville de Szeged, le camping FKK "Natours" Sziki.
Pour moi, c'est le camping naturiste du "bout du monde", en quelque sorte. A ne rater sous aucun prétexte. C’est toujours mon préféré en Hongrie, il est adorable !
Il est très fréquenté par des "visiteurs à la journée". Comme quoi, quand on propose un terrain naturiste séduisant, les textiles se transforment en naturistes.

Il est situé à une dizaine de Km de Szeged, en allant vers Kiskunhalas (Ouest de Szeged). De très nombreux panneaux jalonnent la route jusqu’au camping, c'est-à-dire pendant 10 Km. Un lac, assez chaud lui aussi, surtout en surface, Sziskosfurdö, avec un camping textile à côté (si vous cherchez encore votre route). Accueil ouvert de 8 heures à 19 heures.
Un terminus de bus, pour Szeged, à 1km du camping.

Des emplacements plus ou moins ombragés et d’autres pas. A droite, les installations les plus anciennes, avec pas mal de résidents à l'année. Sur une "presqu'île", des emplacements intéressants, très prisés par les Hongrois. D'autres, tout au bout, semi-ombragés.
Nouveaux sanitaires et WC, aussi sur cette partie, maintenant.


Y ayant séjourné en 2002 et en 2010, j'ai pu remarqué de nombreux nouveaux aménagements, sans doute réalisés saison après saison. Aujourd'hui, il est vraiment ultra complet, avec un grand souci du détail, dans tous les équipements et services. On y trouve "TOUT".
Il y a des animations, nationales et même internationales, au cours du mois de juillet; il est vraiment devenu le moteur du naturisme en Hongrie. Semaine-rencontres "jeunes" vers la mi-juillet, puis la semaine "sportive", pour petits et grands, la dernière semaine de juillet...en 2010.
En Août, il est ultra calme, et donne le sentiment d'avoir le "monde" naturiste pour soi. De 6 heures à 9 heures...du matin, of course, la période la plus naturiste, à mon sens; promenade pieds nus dans l'herbe chargée de rosée...le pied...!!!
Néanmoins, de très nombreux Hongrois y viennent pour la journée, même en semaine.
Un grand bâtiment regroupe de nombreux équipements: musculation, jeux pour enfants, jeux pour "grands", sauna, jaccuzi, télévision, ordinateurs avec accès Internet etc...Voir tarifs et gratuités sur son site.
Il n'y a cependant plus de téléphone public. Vous en trouverez un, néanmoins, à pièces, devant le camping textile.

Une buvette, ouverte de 7h30 à 22 heures,avec bière bien fraîche, entre autre, en bouteille de 50 cl, pour 230-240 forints, café avec chantilly pour 170 forints.
Le service de restauration (8h30-20 h) est un peu moins intéressant. Portions plus internationales, en comparaison des restos de la plage privée textile de Balatonbéreny (mais qui sont exceptionnels, revoir ci-dessus); et sûrement beaucoup de surgelés.
Profitez, néanmoins, du service (exceptionnel, lui), du petit déjeuner, de 8h30 à 10h30. Des tarifs très attrayants. Tartines à la confiture possible. Mais il y a beaucoup mieux...Thé au choix, de 50cl, pour 100 forints, omelettes au choix, de 200 à 300 forints...et un super "sandwich" avec jambon, tomate, concombre, poivron et gruyère rapé, pour 330 forints.
Des crèpes variées, même le matin, pour 130 forints pièce.
Très rare pour le signaler, un plat végétarien, midi et soir, pour 450 forints. Légumes de saison frits
(grill zöldségek).

Une petite cuisine est à disposition, avec un réchaud à gaz, un réfrigérateur et un petit congélateur. Ce dernier pour les éléments de votre glacière.

Pas de boutique d'alimentation de dépannage. Vous trouverez un supermarket "Coop", dans le centre du premier village, sur la route de Szeged, à 4,5 km du camping, à Kiskundorosma. 100 mètres après le coop, vers szeged, un "fruits et légumes" beaucoup plus intéressant. En face, un restaurant-cantine aux prix imbattables; très bon. Les possibilités du jour sont affichées à la gauche du comptoir. Il faut prendre un plateau et ses couverts, commander (les étrangers sont assistés), puis on paye...et on mange...
Entre les deux, un distributeur de billets. Beaucoup d'autres boutiques de chaque côté de la route; pizzéria aussi.
On se gare très facilement de chaque côté de la "rue-route".
Une patisserie (cukràszda), à l'entrée du village, sur la gauche, avant l'église. Glace cinq boules, pour le prix de quatre, soit 520 forints. Il y a aussi beaucoup d'excellents gâteaux...Les  Hongrois sont de grands gourmands.
(Dans un petit village, entre Budapest et Szeged, j'ai même eu 4 boules, pour le prix de trois...et 300 forints.)

MASSAGES sur place:
Une masseuse, naturiste, est présente les samedi et dimanche. Egalement pendant la semaine sportive.
50 minutes = 3300 forints.


Accès WIFI = 500 forints pour 24 heures. Egalement, en utilisant l'ordinateur du camping, 400 forints pour une heure.

Pour une personne, tente, voiture et taxe, (16 nuitées); j’ai payé  11,50 Euros par nuitée en 2010.
Avec la carte INF-FFN, vous avez droit à 10 % de remise, sauf sur la voiture et la taxe.


Pour avoir
encore plus de renseignements, son site Internet ; http://www.natours.hu     avec de nombreux liens, notamment pour les autres campings naturistes. Vous y trouverez des plans d’accès qui complèteront bien les indications que je vous ai donné. Le propriétaire de ce terrain semble particulièrement dynamique aussi dans ce domaine. (Vous pouvez aussi vous aider du guide mondial du naturisme de la F.N.I.).

natoursfkk
natoursfkk
natoursfkk
(
szeged
szeged et tisza
La ville de Szeged est très intéressante à visiter (Le guide du routard précise : "de grandes catastrophes suscitent parfois de grandes réussites architecturales. C’est le cas de cette superbe ville traversée par la Tisza" suite page 207 du GDR édition 2001 2002).

Pour arriver dans le centre, c'est très facile, suivez "centrum". Juste avant d'arriver au pont, tournez à gauche. Parking facile à chacune de mes visites. Il est payant, mais il faut acheter des tickets je ne sais trop où...Je n'ai donc jamais payé...

Dans la zone piétonne, des banques presque dans chaque bâtiment. Taux de change très intéressant (Je l'avais déjà remarqué en 2002). Choisissez le "meilleur" taux...Pas de commission, ici non plus.

 Ne ratez pas le musée de
l’Espéranto, que je n’ai pas vu. Je crois qu'il est à la Bibliothèque.

Vous y dégusterez le  «
 téli salàmi » hongrois (salami d’hiver), de réputation mondiale, et produit exclusivement à Szeged.
Dorénavant,  il n'y a plus qu'une seule marque:
Pick. Environ 18 euros le kilo (pour un hongrois, c’est hors de prix). Personne n'a encore réussi à le copier. Le secret de fabrication est bien gardé !

Camping textile sur l'autre rive. Pour arriver au centre ville...il suffit de traverser le pont à pied.

  25 Km au nord de Szeged, le musée "Opusztaszeri Nemzeti Történeti Emlékpark".

Il est indiqué  sur la carte Michelin 925; il faut tourner vers l’Est à Kistelek.


On y trouve, surtout, une fabuleuse peinture circulaire du XIXème siècle, représentant l’arrivée et l’union des tribus Hongroises dans la région, en 896.

Cette « toile » murale fait 113 mètres sur 15 de haut (1690m
2).

 On a le sentiment d’être au milieu de la « bataille » ; mieux que le Futuroscope !


1350 forints l’entrée. Sur
votre billet vous aurez l’heure de passage au « cyclorama », et, en attendant, vous pourrez voir différents bâtiments représentant des habitations traditionnelles hongroises, ainsi que diverses expositions. Un beau parc aussi, pour se promener et se délasser.

Sandwicheries et restos à des prix normaux. Camping à côté (
mais si vous êtes déjà au camping FKK…)
opusztaszeri nemzeti
opusztaszeri nemzeti
~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
 APPRECIATIONS PERSONNELLES
 
Il me semble que les terrains naturistes en Hongrie sont peu fréquentés. Depuis l’ouverture des frontières et la disparition du régime communiste, les hongrois recherchent sans doute la différence. Ils l'a trouvent au sud de leur pays, en Croatie, l’autre grand Européen du naturisme estival (j’en ai vu beaucoup sur les terrains visités).
 
Ceux qui ont des salaires ordinaires (SMIG à 78 500 forints), doivent maintenant se passer de vacances, c'est-à-dire la plupart des Hongrois. Et ce ne sont pas les normes de l’U.E., que les Hongrois doivent aussi appliquer, que des terrains naturistes abordables pourront prochainement satisfaire le plus grand nombre.
eger
~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
eger
tokaj




Si vous souhaitez m'écrire : nudiworld@truc.fr

Il faut mettre aliceadsl à la place de truc

 Quelques détails pratiques :
 
Les terrains sont en général  fermés de 12h-13h à 14h-15 h. Des transports en commun, bus ou train, desservent ces sites. Les hongrois ne sont pas aussi nombreux que nous à avoir une voiture. La nudité est très bien respectée sur tous ces terrains. Vous ne trouverez ni congélateur pour vos éléments, ni vente de glace à rafraîchir ; votre glacière ne vous servira donc pas à grand-chose.
 
L’eurosuper 95 coûte aux alentours de 1,60 euro le 10 août 2013; 1,56 en France, 1,55 en Autriche, 1,70 en Allemagne (hors autoroute).
Les autoroutes sont à péage, mais avec un  autocollant « MATRICA VIGNETTE » à apposer sur le pare brise, pour 5,80 Euros pour 4 jours, 1520 forints ou 2500 pour 10 jours (Il y a un contrôle sur l’autoroute Wien Budapest, 5 Km après la frontière, côté Hongrie, il faut donc l’acheter dès la frontière). L’autoroute du sud, vers Szeged, n’accepte pas cette vignette, il faut alors la payer comme en France. Il vous faudra aussi une « VIGNETTE » en Autriche, 7,60 Euros pour 10 jours (ajoutez 8,50 Euros pour le tunnel sous l’Alberg, 4,50 euros et 7,50 Euros pour ceux sur l’autoroute en arrivant sur Graz ; que l’on peut l’un et l’autre éviter, en prenant les autres routes plus touristiques).

 
Les prix sont plus élevés sur les lieux touristiques, ou moins bas, comme on voudra. Bien sûr, c’est « plein » de « Mac do », « le fameux symbole capitaliste ». Evitez les, ils sont aussi chers qu'en France...et pas meilleurs. (plus cher que les restos traditionnels, comprenne qui pourra). Menu big mac "Best of": 5,39 en Autriche, 6,20 en France). « Bisztro » est un café, et "restaurant"…un restaurant.
 
Les Hongrois sont arrivés dans ces régions à la fin du premier millénaire, et la langue Magyar est une langue finno-ougrienne, qui vous posera quelques difficultés. Mais rassurez vous, avec l’ancienne appartenance à l’Empire Austro-Hongrois, et le grand nombre de visiteurs germanophones contemporains, les Hongrois se sont adaptés et parlent aussi l’Allemand ; et l’Anglais de plus en plus, parmi les jeunes bien sûr. C’est donc un pays d’ « Orient » très européanisé, européen même tout court, et le paprika est (trop) souvent doux…
On peut changer les Euros un peu partout (du moins sur les lieux touristiques ; ailleurs, dans les banques évidemment). En août 2013, le cours était à 280 forints pour 1 Euro. A la frontière, de nombreux guichets de change, surtout en venant par Wien, regardez les tous ; en 2001 je me suis fait avoir, vraiment de très grosses différences (mais c’était encore du temps des francs).